9 - L'esprit de la communauté bahá'íe

Dans la communauté bahá'íe, tous les individus devraient être traités avec amour et respect. Aucun individu n'a le droit de dicter aux autres leur conduite. Toute personne, indépendamment de son âge, de sa race, de sa classe sociale, de son sexe, de ses antécédents ou de ses capacités, est acceptée comme un membre à part entière de la communauté bahá'íe. Il est le bienvenu comme une personne avec des dons et un talent unique susceptible de l'offrir à tous.

Les élections bahá'íes

Toutes les élections bahá'íes se font à bulletin secret, dans un atmosphère de prières et de recueillement. Argent, pouvoir et ambition, qui sont si importants dans les partis politiques, n'ont pas leur place dans les élections bahá'íes. Les bahá'ís votent pour des personnes qui à leurs yeux ont des qualités spirituelles telles que humilité, gentillesse, dévouement aussi bien que sagesse et expérience. Propagande et publicité vont à l'encontre de l'esprit des élections bahá'íes et ne sont donc pas permises.

Consultation

Dans la communauté bahá'íe, les décisions sont prises au moyen d'une méthode de consultation qui permet à chacun d'exprimer son avis librement et d'arriver ainsi à la meilleure solution. La consultation bahá'íe est plus qu'un simple échange d'idées et d'opinions. C'est une manière d'approfondir ensemble notre compréhension des enseignements de Bahá'u'lláh . La discussion se passe d'une manière amicale afin que personne ne se sente blessé ou mis à part.

Le plus important : le groupe, dans son ensemble,  doit être d'accord pour qu'une décision finale soit prise. Car sans unité, nous dit Bahá'u'lláh , il ne peut y avoir de bons résultats. Pour la même raison, tous les bahá'ís doivent suivre, avec un esprit d'amour et d'unité, les directives de leurs assemblées.

L'importance de l'unité

Beaucoup de bahá'ís sont impliqués dans d'autres organisations qui ont des intérêts ou des objectifs semblables. Mais ils prennent garde de ne pas s'impliquer dans des partis politiques, car ceux-ci tendent à causer des divisions et des conflits. Par dessus tout, les bahá'ís essaient de renforcer la compréhension et la coopération entre les peuples, de dépasser les préjugés et de résoudre les conflits. Les bahá'ís peuvent adhérer à des syndicats, des clubs ou des associations professionnelles et sont encouragés à un rôle complet au sein de la société. Les bahá'ís peuvent exercer leur droit de vote en tant que citoyen, mais ne doivent pas joindre des partis politiques ou des sociétés secrètes.

En tant que bahá'ís, nous devrions essayer de voir les qualités des autres et non pas considérer les aspects négatifs et déplaisants de leurs personnalités. Nous sommes encouragés à  fréquenter les gens de toutes religions dans un esprit de paix. L'hypocrisie et la médisance  sont décrits par Bahá'u'lláh  comme des sources de conflits et de chagrin. Il nous met en garde contre ces pratiques dangereuses et nous conseille d'éviter ceux qui les cultivent.

Comments